Le titre Transics gagne 2,9% pour sa première cotation

La société yproise spécialisée dans les ordinateurs de bord et la gestion de flottes Transics, a fait ses premiers pas en Bourse de Bruxelles ce mercredi matin, à 18,01 euros, soit 2,9% de plus que son prix initial (17,5 euros par action).

Bruxelles (L'Echo) La société yproise spécialisée dans les ordinateurs de bord et la gestion de flottes Transics, a fait ses premiers pas en Bourse de Bruxelles ce mercredi matin, à 18,01 euros, soit 2,9% de plus que son prix initial (17,5 euros par action).

Pour rappel, la période de souscription, qui avait débuté le 4 juin et aurait dû prendre fin le 15 juin, a été clôturée anticipativement ce lundi soir. C'est que l'offre, qui valorisait Transics entre 93,6 et 115,5 millions d'euros (14,5 à 17,5 euros par action), était déjà plus de dix fois sursouscrite (5,4 fois côté "retail" et 11,5 fois côté "institutionnels").

Hors option de surallocation (15%, soit 6 millions d'euros supplémentaires), l'opération portait sur un montant maximal de 40 millions d'euros. Elle comportait une augmentation de capital d'un montant maximal de 26 millions d'euros, via de nouvelles actions assorties de coupons VVPR, et la vente d'actions existantes pour un montant maximal de 14 millions d'euros.

Concrètement, aucune action ne sera attribuée aux souscriptions introduites auprès d'autres banques qu'ING, Fortis et Dexia. Pour ces investisseurs-là, la grille de répartition privilégie comme toujours les "petites" demandes. Entre 1 et 50 actions demandées, 75% des actions seront effectivement allouées. Entre 51 et 100, ce pourcentage baisse à 60%... et 20% entre 101 et 1600 actions sollicitées. Les investisseurs qui voulaient mettre la main sur plus de 1600 titres se contenteront tous d'un paquet de 450 actions.

Transics, qui emploie 120 personnes et gère 35.000 véhicules, a enregistré l'année dernière un chiffre d'affaires de 25,2 millions d'euros, en hausse de 36%, assorti d'un bénéfice opérationnel de 5,13 millions d'euros, en croissance de 43,5%.

Xavier Degraux

(c) L'Echo

(tel direct: +32 2 4231672; fax: 32 2 4231610; mail du service online: cnd@mediafin.be)

photo belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés