Publicité

Les eaux de la base belge en Antarctique seront recyclées par Epas

La société belge Epas a décroché un contrat pour la construction du système de recyclage des eaux de la base scientifique belge en Antarctique, a-t-elle annoncé mardi dans un communiqué. Les détails financiers de cette opération n'ont pas été divulgués.

(belga) La nouvelle base scientifique, baptisée "Princesse Elisabeth", devrait être opérationnelle d'ici 2007-2008. Des études y seront menées sur les changements climatiques et sur le rôle joué par l'Antarctique dans ces changements.

Le recyclage des eaux est un élément essentiel de la base car il ne pourra être fait usage que de sources d'énergie renouvelables et tous les déchets devront être recyclés.

La société Epas, située à Deinze, est spécialisée dans les conseils en matière d'environnement et dans le recyclage des eaux usées. Epas va développer et construire l'installation. Les eaux de la cuisine, des douches et des toilettes qui seront utilisées par une vingtaine de scientifiques durant cinq mois seront recyclées sur place. Le système sera totalement automatisé et pourra être suivi depuis la Belgique par satellite.

(photo: belga)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés