Les frais d'entretien des voies ferrées ont fortement diminué entre 2003 et 2005

Les frais d'entretien des voies ferrées et des trains ont fortement diminué entre 2003 et 2005. C'est ce qu'il ressort d'une question posée par la députée Open VLD, Hilde Dierickx. En ce qui concerne l'entretien du réseau ferré, les frais d'entretien annuels ont diminué de 50 millions d'euros entre 2003 et 2005.

(belga) Ils sont passés de 325 millions d'euros en 2003 à 275 millions d'euros en 2005, soit une baisse de 15%. Les frais d'entretien des trains ont subi la même baisse, en passant de 162 millions d'euros en 2003 à 142 millions d'euros en 2005, soir 12% de moins ou une baisse de 20 millions. Le personnel affrété à l'entretien a également diminué.

Pour l'entretien du réseau ferré, le nombre de personnes à temps plein a baissé de 18% (de 4.920 à 4.070) et pour l'entretien des trains de 10-15%. "Si cette baisse est survenue uniquement pour réaliser des économies, ce qui a conduit à des manquements, c'est inacceptable", a-t-elle indiqué.

"Un manque d'entretien n'entraîne pas uniquement des ralentissements sur le réseau ferré, avec pour conséquence les désagréments que les voyageurs subissent, mais met aussi la sécurité de ceux-ci en danger", conclut-elle.

Photo belga

Publicité
Publicité

Echo Connect