Les pertes de la SNCB ont été plus lourdes que prévu en 2006

Le groupe SNCB a enregistré en 2006 une perte consolidée avant impôts de 172 millions d'euros, soit 50 millions de plus qu'en 2005 et près de 100 millions de plus que ne le prévoyait le budget, selon les comptes présentés en conseil d'administration

(belga) La perte vient surtout d'un contrat "sale and rent back" déficitaire, d'une moins-value de 112 millions d'euros sur la cession d'ABX et d'avantages exceptionnels au personnel (125 millions). Le résultat de la SNCB-holding et d'Infrabel s'est inscrit légèrement au-dessus des prévisions budgétaires. Le trafic voyageurs, tant international que national, a en effet fortement augmenté.

Le transport marchandises a rapporté davantage que prévu. Ces éléments ont entraîné un triplement de cash flow à 132 millions d'euros. Le résultat opérationnel reste quant à lui négatif (-138 millions)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés