Li Ka-Shing rachète le néerlandais RAV

Li Ka-Shing, propriétaire de l'entreprise Cheung Kong - Photo Philippe Lopez/AFP ©AFP

Un consortium mené par l'homme le plus riche d'Asie, le milliardaire hongkongais Li Ka-shing, a annoncé lundi la conclusion d'un accord pour l'achat d'un groupe néerlandais de transformation des ordures, pour près d'un milliard d'euros.

Cheung Kong (Holdings) , un groupe de Hong Kong contrôlé par Li Ka-shing, l'homme le plus riche d'Asie, a annoncé lundi le rachat du spécialiste néerlandais du traitement des déchets RAV Water Treatment pour 943,68 millions d'euros.

L'empire financier de Li Ka-shing, qui s'étend de l'immobilier à la distribution en passant par les télécommunications et les services portuaires, est à la recherche d'opportunités d'investissement dans des marchés régulés hors de Kong Kong, où ses possibilités d'expansion sont désormais limitées.

Pour l'occasion, il a formé un consortium avec, entre autres, Huchison Whampoa, Cheung Kong Infrastructure Holdings, Power Assets Holdings et Li Ka Shing Foundation.

Le consortium va acquérir AVR-Afvalverweking, maison mère de RAV Water Treatment, une société de traitement et de valorisation énergétique des déchets aux Pays-Bas.

Au total, Cheung Kong Infrastructure et ses filiales ont investi près de 11 milliards d'euros, dettes comprises, dans le monde entier depuis 10 ans selon les données Thomson Reuters.

En 2010, Cheung Kong Infrastructure and Power Asset Holdings avait repris les réseaux de distribution d'électricité d'EDF en Grande-Bretagne pour 5,8 milliards de livres sterling.

Le rachat de RAV Water Treatment marque le deuxième investissement du groupe dans le traitement des déchets après l'acquisition du néo-zélandais EnviroWaste Service en janvier.

Publicité
Publicité