M. Mittal en Inde annonce 8,7 milliards d'investissements et dit "merci"

Lakshmi Mittal, le dirigeant indien du géant de l'acier Mittal Steel a annoncé vendredi qu'il allait investir 8,7 milliards de dollars en Inde et a remercié le gouvernement et les médias de l'avoir soutenu pendant la bataille pour Arcelor.

(afp) "Nous nous sommes engagés à investir environ 400 milliards de roupies (8,7 milliards de dollars) en Inde", a dit M. Mittal au cours d'une conférence de presse à New Delhi après avoir annoncé sa décision de construire une usine de 12.OOO tonnes.

Il s'agira là de la première opération en Inde de sa compagnie de droit néerlandais qui vient de fusionner avec le sidérurgiste européen Arcelor au prix de 25,4 milliards d'euros.

M. Mittal avait dans un premier temps parlé d'un investissement de 6,5 milliards de dollars dans la construction d'une nouvelle usine dans le sud-est de l'Inde.

L'homme d'affaires, qui réside à Londres et se rend pour la première fois en Inde depuis l'annonce fin juin de la fusion entre Mittal et Arcelor après cinq mois de bataille boursière, y a fait une visite en fils prodigue.

Il a indiqué que le nouveau groupe allait commencer à se développer en Inde et en Chine. "Nous (Mittal Steel et Arcelor) avons partagé nos vues et constaté que les deux compagnies visaient la Chine et l'Inde pour se développer", a-t-il dit.

M. Mittal, accueilli comme un héros pendant sa conférence de presse, a aussi voulu remercier le gouvernement et les médias indiens pour leur soutien au cours de la bataille pour Arcelor alors que l'annonce de son OPA avait entraîné en Europe des commentaires péjoratifs sur ses origines.

"Je suis ici pour dire merci. J'ai réussi grâce au soutien des médias et du gouvernement", a-t-il dit.

Peu après l'annonce de l'OPA, le ministre indien du Commerce Kamal Nath était intervenu se disant inquiet de réactions en Europe "sur la couleur de peau".

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés