Microsoft fait mieux que prévu et prévoit d'importants rachats d'actions

Le numéro un mondial des logiciels, l'américain Microsoft, a publié jeudi des résultats légèrement supérieurs aux attentes pour le dernier trimestre de son exercice 2005/06, et annoncé un nouveau programme de rachats d'actions destiné à doper son titre en Bourse.

(afp) Le conseil d'administration a donné son feu vert à un programme en deux volets, portant sur des rachats pouvant atteindre un total de 40 milliards de dollars d'ici au 30 juin 2011, a indiqué Microsoft dans un communiqué.

Il s'agit de "réaffirmer notre confiance et notre optimisme dans l'avenir de l'entreprise à long terme", a expliqué le groupe, alors qu'un précédent programme de rachats d'actions de 30 milliards de dollars vient d'être bouclé.

Vers 22H20 GMT, dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse américaine, l'action Microsoft gagnait 5,60% à 24,13 dollars.

Le titre stagnait depuis quatre ans dans la marge 25 à 30 dollars avant de chuter lourdement de 11,5% sur une seule séance le 28 avril, au lendemain de la publication de résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Il n'a pas refranchi les 25 dollars depuis trois mois.

Jeudi, en dépit d'un recul de 24% du bénéfice net sur un an en raison d'une comparaison défavorable, Microsoft a fait part de résultats plutôt meilleurs que prévus pour son quatrième trimestre 2005/06, clos fin juin.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est affiché à 31 cents, là où le consensus de l'agence First Call était fixé à 30 cents.

Le groupe a fait part d'un bénéfice par action de 28 cents mais souligné que celui-ci avait pâti, pour 3 cents, de provisions pour des dépenses judiciaires. Microsoft n'a pas précisé si ces dépenses étaient liées à la bataille juridique qui s'annonce longue avec la Commission européenne après une condamnation en 2004 pour abus de position dominante.

Au quatrième trimestre Microsoft a dégagé un bénéfice net de 2,83 milliards de dollars pour un chiffre d'affaires de 11,80 milliards, en hausse de 16% sur un an. Les analystes financiers s'attendaient à un c.a de 11,63 milliards, selon First Call.

Sur l'ensemble de l'exercice 2005/06, le groupe de Bill Gates a vu son bénéfice net grappiller 2,8% à 12,60 milliards, pour un chiffre d'affaires de 44,28 milliards en hausse de 11,3% sur un an. Le groupe fait là aussi un peu mieux que prévu car la direction avait dit en avril qu'elle visait la fourchette 44-44,2 milliards.

Le bon niveau de ventes du dernier trimestre s'explique principalement par le succès de plusieurs produits de la division "Serveurs et Outils" (logiciels pour matériel professionnel), dont SQL Server 2005, selon le groupe. Dans cette division le bénéfice d'exploitation a gagné plus de 53% pour des ventes en hausse de 18%.

Dans les deux autres grandes divisions, "Client" (logiciels Windows pour PC) et "Information Worker" (suite bureautique Office), le bénéfice d'exploitation a progressé de respectivement 15% et 7%.

Dans l'internet (portail MSN), Microsoft a subi une perte d'exploitation de 190 millions de dollars après un bénéfice d'exploitation de 101 millions au quatrième trimestre 2004/05.

Enfin la division chapeautant la Xbox 360 ("Maison et Divertissement") a vu sa perte d'exploitation se creuser à 414 millions malgré des ventes presque doublées. Sur l'ensemble de l'exercice 2005/06, la perte d'exploitation de la division s'élève à 1,26 milliard.

Côté prévisions, pour l'exercice entamé en juillet (2006/07), le groupe a dit tabler sur un bénéfice par action entre 1,43 et 1,47 dollar pour un chiffre d'affaires dans la fourchette 49,7-50,7 milliards. Le cabinet First Call a fixé ses consensus à respectivement 1,40 dollar et 49,74 milliards.

Au premier trimestre, a ajouté Microsoft, le BPA devrait ressortir entre 30 et 32 cents pour un chiffre d'affaires compris entre 10,6 et 10,8 milliards. Le marché s'attend à 31 cents et 10,97 milliards, toujours d'après First Call.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés