Milcobel projette de fermer son usine aux Pays-Bas

La coopérative laitière belge Milcobel projette de fermer son usine de crème glacée Ysco à Oosterhout (Pays-Bas) et de concentrer la production dans ses deux autres usines situées à Langemark (Flandre occidentale) et à Argentan (France).

(belga) La fermeture de l'usine néerlandaise risque d'entraîner la perte de quelque 70 emplois, seuls six travailleurs pouvant être réorientés dans une unité de logistique, a indiqué un responsable de l'ex-Belgomilk.

Le projet de la direction a été présenté lundi au comité d'entreprise. Un plan social visant à un reclassement des travailleurs sera discuté dans les jours à venir avec les syndicats, a précisé Milcobel dans un communiqué.

Le groupe justifie ce projet par la concentration croissante et l'internationalisation constatée dans le segment des supermarchés, qui constituent la clientèle la plus importantes d'Ysco. Cette concentration amène "des groupes de plus en plus importants" à développer leurs activités d'achats "de façon transnationale" et à rechercher dès lors "des fournisseurs flexibles" à même de gérer de grands volumes de production, souligne Milcobel.

Le groupe entend dès lors "concentrer la production de crème glacée dans ses deux autres usines, qui ont chacune une capacité de plus de 100 millions de litres par an". La production d'Oosterhout (entre 20 et 25 millions de litres par an), serait donc transférée à Langemark et à Argentan, "qui ont la possibilité de gérer ces productions supplémentaires", ajoute le communiqué.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés