Mittal et Arcelor proches d'un accord

Le numéro un mondial de l'acier Mittal Steel et le numéro deux Arcelor sont proches d'un accord, et les négociations n'achopperaient désormais plus que sur le prix, selon La Tribune vendredi.

(afp) Selon le journal, les directions des deux groupes seraient sur le point de conclure un accord que le patron d'Arcelor Guy Dollé pourrait soumettre à son conseil d'administration dimanche matin. S'il est recommandé par le CA, il entraînerait l'abandon du rapprochement avec Severstal.

Concernant le prix, les discussions tourneraient aujourd'hui autour de 43 euros par titre, soit un peu moins que le prix du rachat d'actions prévu auparavant par Arcelor.

Mittal aurait accepté un grand nombre des conditions posées par Arcelor, notamment en matière de gouvernance et de stratégie industrielle, affirme le quotidien économique.

Le groupe de Lakshmi Mittal accepterait ainsi que le conseil d'administration continue à être présidé par Joseph Kinsch, tandis que Lakshmi Mittal en prendrait la co-présidence, au moins jusqu'au départ à la retraite de M. Kinsch en avril 2007.

Par ailleurs, la majorité des administrateurs seraient nommés par Arcelor ou seraient indépendants, et la direction générale actuelle serait confirmée mais élargie à des collaborateurs de Mittal dont Aditya Mittal, fils de Lakhsmi Mittal et directeur financier du groupe.

Sur le plan industriel, Mittal cèderait des actifs peu rentables (Algérie, Serbie, Afrique du Sud) et accepterait de se défaire de certaines usines américaines pour éviter des problèmes de concurrence, le canadien Dofasco restant dans le groupe, poursuit le journal.

Le groupe de Lakshmi Mittal accepterait également de rapprocher sa stratégie industrielle de celle d'Arcelor, centrée sur la valeur plus que sur le volume, quitte à relever le niveau de ses investissements.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés