Nokia abandonne son projet d'alliance avec Sanyo dans les portables 3G CDMA

L'équipementier en télécoms finlandais Nokia a décidé d'abandonner un projet de coentreprise avec le groupe d'électronique japonais Sanyo dans les téléphones portables de troisième génération à la norme CDMA, a-t-il indiqué jeudi dans un communiqué.

(afp) "Nokia a décidé de ne pas poursuivre le projet après avoir conclu que les termes et conditions du partenariat proposé n'étaient pas satisfaisants sur le long terme", a indiqué le numéro un mondial des téléphones portables dans un communiqué. Dans un communiqué séparé, les deux sociétés reconnaissent conjointement avoir décidé de ne pas poursuivre les discussions. "Nokia et Sanyo ont conclu qu'il était dans leur intérêt mutuel d'étudier des options séparées pour le développement de leur activité dans les téléphones CDMA", indiquent-elles. Annoncée le 14 février, la nouvelle société devait être mise en place au troisième trimestre. Grâce à cette alliance, les deux entreprises entendaient proposer des terminaux au standard CDMA à l'échelle mondiale, et devenir ainsi numéro un sur ce segment. Le CDMA/CDMA2000 est une des technologies de troisième génération aujourd'hui déployées dans le monde aux côtés du W-CDMA/UMTS. Elle est notamment présente au Japon (réseau de l'opérateur KDDI), en Corée du Sud et aux Etats-Unis. Sanyo, qui produit des portables CDMA haut-de-gamme pour KDDI, est absent des autres marchés pour ces mêmes terminaux.

(photo: belga)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés