Publicité

Pas de "saut de puce" pour Jet4You

©Photo News

Jet4You avait projeté d'établir une liaison aérienne vers le Maroc, passant par les aéroports de Liège et de Charleroi, impliquant ainsi un vol de courte distance entre les deux aéroports wallons. La Région wallonne avait interdit l'escale en argumentant que les vols de moins de 100 kilomètres causaient d'importantes nuisances environnementales.

Photo: Vol inaugural de Jet4you  

(Belga) - Le tribunal de première instance de Namur a donné raison au ministre wallon des Transports, qui avait interdit les "sauts de puce", a-t-on appris ce vendredi. Le ministre lance dès lors un appel au fédéral pour que ce type d'interdiction soit généralisé.

En 2006, la compagnie aérienne Jet4You avait projeté d'établir une liaison aérienne vers le Maroc, passant par les aéroports de Liège et de Charleroi, impliquant ainsi un vol de courte distance entre les deux aéroports wallons.

Le ministre André Antoine avait interdit l'escale en argumentant que les vols de moins de 100 kilomètres causaient d'importantes nuisances environnementales.

La compagnie aérienne avait alors intenté une action contre la Région wallonne. Mercredi, le tribunal de première instance de Namur a débouté Jet4You de son recours et déclaré sa demande d'indemnisation non fondée.

Il a en outre condamné la compagnie à payer à la Région, une indemnité de procédure de 15.000 euros.

Fort de la décision de justice, le ministre wallon lance dès lors un "appel solennel" au Gouvernement fédéral, pour que l'extension de son initiative à l'ensemble du territoire belge soit enfin concrétisée.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés