Perte semestrielle sensiblement réduite pour Galapagos

La société biotechnologique Galapagos a fait état d'une perte consolidée réduite à 5,5 millions d'euros (0,42 euro par action) sur les six premiers mois de cette année contre 3,4 millions d'euros (0,51 euro par action) sur la même période de l'année passée. Une bonne nouvelle donc car les analystes interrogés par Betten Beursmedia News tablaient sur une perte sensiblement plus élevée à 6 millions d'euros.

(tnl) Le chiffre d'affaires s'est envolé à 11 millions d'euros contre 2,2 millions d'euros l'année dernière. La forte croissance du chiffre d'affaires s'explique avant tout par l'intégration dans les comptes de BioFocus et DPI, deux sociétés récemment reprises par Galapagos.

" Compte tenu des opérations réalisées au premier semestre de cette année, Galapagos est en bonne voie pour atteindre ses objectifs stratégiques pour cette année " explique Onno van de Stolpe, CEO de Galapagos. L'entreprise a confirmé sa prévision d'un chiffre d'affaires pour cette année dans une fourchette comprise entre 33 et 38 millions d'euros.

En matière de recherche et développement, l'entreprise compte accélérer ses investissements durant la deuxième partie de l'année. L'entreprise devrait ainsi investir 12 millions d'euros contre 9 millions d'euros initialement prévu et 4 millions d'euros durant cette première moitié de l'année. Une hausse qui est la conséquence notamment du partenariat avec GlaxoSmithKline annoncé en juin, Galapagos ayant été choisie par le géant européen pour assurer le développement d'un médicament contre l'arthrose. D'une durée de sept ans, ce programme la firme belgo-néerlandaise, encaissera une avance de 4 millions d'euros et un maximum de 130 millions d'euros de rémunération si elle atteint tous les objectifs assignés, ainsi que des "royalties" et autres soutiens gratifiants.

Et l'entreprise ne devrait pas s'arrêter là puisque van de Stolpe a annoncé que Galapagos devrait signer ces trois prochaines années deux nouveaux contrats de même envergure que celui-ci signé avec GlaxoSmithKline. A plus court terme cependant, soit d'ici la fin de l'année, Galapagos n'envisage pas de signer de nouveaux contrats a déclaré van de Stolpe.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés