Procès en vue pour Merck et l'anti-inflammatoire Vioxx

Spaarverlies, l'association flamande de défense et de conseil, prépare un dossier visant à poursuivre au civil l'entreprise pharmaceutique américaine Merck.

(belga) L'association représentera les victimes belges de l'anti-inflammatoire Vioxx, qui avait été retiré du marché en 2004, révèle mercredi De Tijd. Selon le ministre fédéral de la Santé, Rudy Demotte (PS), le médicament a fait en Belgique 582 victimes, dont 13 décès. "Nous avons fait étudier cette affaire par plusieurs juristes et ils nous ont assuré que c'était tout à fait réalisable", explique Hendrick Boonen, le porte-parole de Spaarverlies. "Nous avons déjà reçu des dossiers de victimes, mais nous voudrions rassembler au total environ 500 personnes", ajoute-t-il.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés