PSA: chute de 59,7% du bénéfice net au premier semestre

PSA Peugeot Citroën a accusé une chute de 59,7% du bénéfice net au premier semestre 2006, à 303 millions d'euros, affecté par une baisse des ventes en Europe occidentale, un impact plus fort que prévu des matières premières et des frais de restructurations, a-t-il annoncé mercredi.

(afp) Et le constructeur français a revu en baisse son objectif de rentabilité au second semestre, en tablant désormais sur une "stabilité" de la marge opérationnelle comparé aux 2,4% du premier semestre, alors qu'il prévoyait jusqu'alors une hausse. Mais il a espéré une accélération de la hausse du chiffre d'affaires au second semestre. Pour 2006, avec un marché automobile attendu stable en Europe de l'ouest et des coûts des matières premières toujours à la hausse, le groupe avait anticipé en février une marge opérationnelle d'environ 2,8% du chiffre d'affaires au premier semestre et supérieure au second. Sur les six premiers mois de 2006, le résultat net de PSA a été dégradé notamment par 227 millions EUR de coûts de restructurations liés à la fermeture de l'usine britannique de Ryton, prévue en 2007, et par 107 millions EUR de frais de restructuration de sa filiale d'équipements automobiles Faurecia. Le résultat opérationnel a reculé de 44,6% sur le semestre à 691 millions EUR, notamment sous l'effet d'un impact plus élevé qu'anticipé de l'envolée des prix des matières premières, selon un communiqué. Quant au chiffre d'affaires, il est resté stable (+0,3%) à 29,09 milliards d'euros, sur fond de recul de 0,7% des ventes en Europe occidentale et de forte progression sur les autres marchés automobiles. La marge opérationnelle a ainsi chuté à 2,4% du chiffre d'affaires, contre 4,1% un an plus tôt. Elle est donc inférieure à l'objectif "de l'ordre de 2,8%" annoncé par le groupe.

(photo: belga)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés