Qui veut racheter Eau de Cologne?

Le groupe américain de produits de grande consommation Procter and Gamble cherche un acquéreur pour la célèbre Eau de Cologne 4711, marque allemande plus que bicentenaire, dont il a hérité en 2003 lors du rachat du groupe de cosmétiques Wella.

Une porte-parole du groupe américain en Allemagne a confirmé mercredi des informations en ce sens du quotidien économique Handelsblatt.

"Nous sommes une entreprise mondiale et notre stratégie consiste à nous concentrer sur des marques ayant un potentiel de succès mondial", ce qui n'est pas le cas de l'Eau de Cologne, a expliqué la porte-parole.

Le groupe veut céder la marque et le magasin situé au coeur de Cologne, au 4711 de la Glockengasse, un des hauts-lieux touristiques de la ville. Il entend en revanche conserver l'unité de production située également à Cologne, qui emploie quelque 900 personnes.

Le groupe est "convaincu de trouver un acheteur adéquat" pour la marque, a souligné la porte-parole, qui n'a pas livré d'évaluation chiffrée sur le prix de vente. Quelque 40 personnes seraient concernées par l'opération.

L'Eau de Cologne 4711, commercialisée par Wilhelm Mühlens en 1792, est la plus ancienne marque de parfum sur le marché. Elle fut gérée par ses descendants jusqu'à sa cession en 1994 au groupe de cosmétique et de produits capillaires Wella. Ce dernier a été avalé en 2003 par Procter and Gamble. L'américain cherche aussi à se séparer d'autres parfums récupérés de Wella, comme la marque pour femme "Tosca", créée au début des années 1920.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés