Résultat net de 75,5 millions d'euros pour Bekaert

Le tréfileur courtraisien Bekaert a annoncé ce matin un bénéfice net semestriel part du groupe de 75,5 millions d'euros contre 130,3 millions d'euros en 2005.

(tnl) Le résultat de l'année passée comprenait une plus-value de 54 millions d'euros de la vente de Bekaert Fencing. Le chiffre est légèrement supérieur aux attentes des analystes interrogés par Tijd-Nieuwslijn et qui s'élevaient à 71,2 millions d'euros. Bekaert a également annoncé un investissement de 15 millions d'euros pour augmenter ses capacités de production en Indonesie.

Le résultat des activités poursuivies est par contre légèrement en-deçà des attentes. Il s'élève à 76 millions d'euros contre 83 millions sur la même période un an avant, soit une baisse de 11%. Les analystes tablaient ici sur sur une baisse de 7,5% à 78,9 millions d'euros. Dès lors, la marge d'EBIT est en nette baisse et tombe à 7,5% contre 8,8% et 7,7% anticipé par le marché .

Le chiffre d'affaires consolidé ressort à 1,0 milliard d'euros (+4%), en ligne avec les 1,02 milliard attendu. L'effet positif des fluctuations des taux de change s'élève à 2%. Les acquisitions ciblées dans ses diverses plateformes d'activités ont permis aussi au chiffre d'affaires de progresser. La hausse a cependant été influencée sur divers marchés par des baisses de prix de ventes reflétant dans une large mesure l'évolution du prix du fil machine. En Europe, le chiffre d'affaires a reculé de 2%, en Asie par contre il a progressé de 18%, principalement grâce à la croissance de 38% de steel cord en Chine.

Le chiffre d'affaires global des produits tréfilés avancés est en hausse de 4% à 870 millions d'euros, positivement influencé par les effets du taux de change, en particulier au Brésil et au Chili. Le chiffre d'affaires des matériaux avancés a augmenté de 17% à 74 millions d'euros. Le chiffre d'affaires des revêtements avancés a progressé quant à lui de 2% à 68 millions d'euros.

Le résultat opérationnel (EBIT) avant éléments non récurrents est de 80 millions d'euros, contre 94 millions d'euros. Ce résultat correspond à une marge EBIT sur chiffre d'affaires avant éléments non récurrents de 7,9%.

Quant aux perspectives, Bekaert reste prudent indiquant que "dans des conditions de marché qui ont tendance à rester volatiles, la société entendait poursuivre ses efforts en vue de la création de valeur pour ses clients et continuer à développer ainsi sa stratégie de croissance durable rentable."

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés