Suez envisagerait de vendre sa participation dans Immobel (presse) --2

Selon des informations de presse, Credit Suisse First Boston a été mandaté pour conduire l'opération. L'inculpation récente (et à titre personnel rappelons-le), de l'administrateur délégué d'Immobel, Jean Thomas, rend les négociations plus difficiles.

(l'écho) Le groupe belgo-français de service aux collectivités Suez envisage de vendre sa participation dans le promoteur immobilier Immobel. Suez, qui détient 30,7% d'Immobel, serait en discussions avec un groupe anglo-saxon selon des informations de presse. Credit Suisse First Boston a été mandaté pour conduire l'opération. L'inculpation récente (et à titre personnel rappelons-le), de l'administrateur délégué d'Immobel, Jean Thomas, rend les négociations plus difficiles.

"Nous ne donnons aucun commentaire sur des rumeurs de marché" nous a declaré Guy Dellicour, porte-parole de Suez. "Nous rappelons ce que nous avons déjà expliqué: la participation détenue dans Immobel n'appartient pas à notre coeur de métier" a ainsi precisé Dellicour.

Le nouvel investisseur souhaiterait prendre le contrôle d'Immobel et remanier en profondeur le conseil d'administration. A telle enseigne qu'une série d'administrateur indépendant devraient disparaître hormis pour Philippe Bodson, pour lequel une exception serait faite. Gaetan Piret, directeur financier du groupe, monterait au poste d'administrateur délégué.

L'accord entre Suez et le groupe anglo-saxon aurait normalement dû être signé avant l'inculpation de Jean Thomas. Selon, l'hebdomadaire Trends, les repreneurs avaient pour objectif de confirmer Jean Thomas dans ses plus hautes fonctions à la tête d'Immobel. Entre-temps, le contexte a changé et Immobel sans Jean Thomas diminue la valeur du groupe de promotion immobilière. C'est pourquoi le repreneur anglo-saxon souhaite revoir les conditions d'achats à la baisse.

(c) L'Echo (tel: +32 2 4231769; fax: 32 2 4231610)

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés