Publicité

Thomas Cook devient un nouveau géant du tourisme en rachetant MyTravel

Le voyagiste allemand Thomas Cook, filiale du groupe de grands magasins KarstadtQuelle, va racheter le britannique MyTravel et donner naissance à un nouveau géant du tourisme, juste derrière le numéro un européen TUI.

Francfort (AFP) Thomas Cook et MyTravel ont annoncé qu'ils allaient fusionner pour former une nouvelle société, Thomas Cook PLC, basée et cotée à Londres. Le mariage est de fait une acquisition du numéro trois européen MyTravel par le numéro deux, Thomas Cook. KarstadtQuelle contrôlera 52% du capital du nouvel ensemble, les 48% restants iront aux actionnaires de MyTravel. Le groupe de grands magasins consolidera par ailleurs intégralement les résultats de la filiale.

Après une phase de transition avec une direction bicéphale, le patron actuel de Thomas Cook, Manny Fontenla-Novoa prendra seul les rênes du groupe au 1er janvier 2008. La fusion, conditionnée au feu vert des actionnaires de MyTravel et des autorités de la concurrence, devrait être effective d'ici le mois de juin. Le nouveau groupe devrait dégager un chiffre d'affaires annuel de près de 12 milliards d'euros, à comparer avec les 14 milliards d'euros de chiffre d'affaires de l'allemand TUI dans le tourisme. Il emploiera environ 33.000 salariés dans le monde et gèrera une flotte de 97 avions.

Thomas Cook PLC sera le numéro un en Grande-Bretagne, en Irlande et en Scandinavie, le numéro deux en Allemagne et au Canada. Avec cette opération, KarstadtQuelle, qui pâtit dans ses activités de grands magasins de la faible consommation en Allemagne, confirme son recentrage à marche forcée sur le tourisme. Le groupe de grands magasins a bouclé seulement vendredi dernier le rachat pour 800 millions d'euros des 50% de Thomas Cook détenus jusqu'alors par la compagnie aérienne allemande Lufthansa.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés