Thomas Cook vole au-delà des attentes

©AFP

Le voyagiste, numéro deux européen du secteur, a réalisé un résultat annuel supérieur aux attentes, avec un bénéfice courant avant impôts de 308,2 millions de livres (337 millions d'euros) pour l'exercice 2009, en retrait de 0,4% par rapport à l'année dernière.

(Reuters) - Le voyagiste Thomas Cook  a fait part lundi de sa confiance dans ses capacités d'atteindre ses objectifs pour 2010, les réservations d'été restant conformes aux prévisions malgré la hausse du chômage et les pressions sur les dépenses des consommateurs.

Le numéro deux européen du secteur a dégagé un bénéfice courant avant impôts de 308,2 millions de livres (337 millions d'euros) pour l'exercice 2009, en retrait de 0,4% par rapport à l'année dernière.

Le consensus des analystes, établi par le groupe lui-même auprès de 19 experts, tablait sur 299 millions de livres.

Le directeur général Manny Fontenla-Novoa a jugé que le groupe avait réalisé une performance solide alors que sévissait la récession mondiale et que la grippe A H1N1 commençait à se développer.

"Les recherches sur la clientèle ont montré que les consommateurs britanniques continuaient de vouloir partir en vacances l'été prochain et nous continuons d'anticiper une croissance robuste des réservations pour les destinations de moyenne distance telles que l'Egypte et la Turquie."

Thomas Cook et son concurrent TUI Travel, qui publiera ses résultats annuels mardi, ont réduit de plus d'un quart le nombre de séjours qu'ils vendent au cours des deux dernières années, ce qui leur a permis d'accroître leurs prix moyens de vente et éviter d'offrir d'importantes réductions de dernières minutes pour combler les places vides.

Cela leur a également permis de continuer d'augmenter leurs bénéfices à la différence des petits opérateurs qui ont davantage souffert.
A la Bourse de Londres, l'action Thomas Cook, dont la performance a dépassé de 10% au cours des 12 derniers mois, celle de l'indice FTSE du secteur des loisirs et des voyages  au cours des 12 derniers mois, était en hausse de 2,08%, à 220,7 pence, à vers 9h00 GMT tandis que celle de TUI gagnait 3%, à 251 pence. 

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés