ThyssenKrupp et EADS ont conclu un accord sur structure d'Atlas Elektronik

Les groupes allemand ThyssenKrupp et européen EADS sont parvenus à un accord sur la structure industrielle de la société allemande de guidage pour sous-marins Atlas Elektronik, qui restera indépendante et sera détenue à 51% par le premier et 49% par le second.

(afp) L'organisation "prévoit la création d'une co-entreprise entre partenaires égaux en droits, avec une participation de ThyssenKrupp Technologies à hauteur de 51% et d'EADS à hauteur de 49%", détaillent les deux groupes dans un communiqué commun.

L'alliance entre les deux groupes "propulsera Atlas Elektronik au rang de premier fournisseur d'électronique navale en Allemagne, tout en lui conférant une position renforcée sur le marché international", commentent-ils.

Le duo formé par ThyssenKrupp et EADS l'avait emporté fin 2005 sur le Français Thales pour la reprise d'Atlas Elektronik, alors filiale du britannique BAE Systems.

Les deux groupes avaient déboursé 145 millions d'euros pour s'offrir Atlas Elektronik, un montant auquel s'ajoute la prise en charge du déficit du fonds de retraite de cette société, à hauteur de 72,4 millions d'euros. Ce qui porte le coût total de cette acquisition à 217,4 millions d'euros.

Basé à Brême (nord-ouest de l'Allemagne), Atlas Elektronik fabrique des systèmes de guidage, sonar et anti-mines pour sous-marins.

(photo: belga)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés