Total Petrochemicals supprime 144 emploi

Total Petrochemicals a annoncé mercredi la fermeture de son activité de production d'élastomères sur son site d'Anvers.

(belga) Cette annonce entraînera la suppression de 144 emplois, mais la direction de Total Petrochemicals a précisé qu'elle ferait tout pour éviter les licenciements secs. Cent trente-quatre emplois devraient être supprimés sur le site d'Anvers. "Trente-trois personnes devraient être admises à la prépension, moyennant acceptation du gouvernement tandis que les autres travailleurs devraient être replacés en interne", a précisé mercredi la porte-parole de Total Petrochemicals.

En outre, 10 emplois devraient également être supprimés à Bruxelles. Dans ce cas-ci, aucun licenciement sec n'est prévu, les travailleurs devant être replacés en interne, a encore précisé la porte-parole. Total Petrochemicals justifie l'arrêt de sa production d'élastomères par les conditions économiques rendues difficiles par le déplacement du marché vers l'Asie. La société a encore précisé qu'une cellule emploi allait être créée afin d'aider et d'accompagner les travailleurs concernés par cette annonce.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés