Transport de conteneurs: le Berlaymont craint la constitution d'un cartel

©Bloomberg

La commission européenne va étudier de près un projet d'alliance de propriétaires de porte-containers: elle craint qu'il ne débouche sur la constitution d'un cartel.

(AFP) - La Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe, a annoncé vendredi qu'elle allait examiner un projet d'alliance de propriétaires de navires européens de collecte de conteneurs, car elle craint qu'il débouche sur la constitution d'un cartel illégal.

Les navires de collecte se chargent d'enlever des conteneurs dans différents ports et de les transporter vers de grands terminaux à conteneurs où ils sont chargés sur des navires plus gros, explique Bruxelles dans son communiqué.

Le projet qui l'inquiète, baptisé "Baltic Max Feeder", réunit des propriétaires européens qui souhaitent prendre collectivement en charge le coût de la mise hors service de navires de collecte.

"La Commission examinera notamment si ce projet vise explicitement à réduire la capacité disponible de navires de collecte en Europe, ce qui pourrait entraîner une hausse de leur coût d'affrètement", selon son communiqué.
Bruxelles rappelle que l'ouverture de la procédure ne signifie pas qu'elle dispose de preuves concluantes. Elle ne fixe pas d'échéance pour son examen.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés