Publicité

UCB annonce un bond de 44% de son bénéfice net 2006

Le groupe belge de biopharmacie UCB a enregistré un bond de 44% de son bénéfice net au premier semestre 2006 à 237 millions d'euros, contre 165 millions EUR un an plus tôt, a-t-il annoncé jeudi dans un communiqué.

(tnl) La société explique cette hausse par une progression des ventes nettes élevées (+9%) et une contribution importante des redevances. "Les performances de Keppra ont été fortes, enregistrant une hausse de 42%, les ventes nettes se chiffrant à 365 millions d'euros et la position dominante se renforçant encore sur le marché américain", souligne ainsi UCB dans un communiqué. Les ventes d'antiallergiques ont pour leur part atteint 406 millions d'euros, le Zyrtec continuant à croître aux Etats-Unis et le Xyzal enregistrant des résultats solides. Quant au résultat net des activités poursuivies, il s'établit à 237 millions d'euros, ce qui représente un bond de 44% par rapport à l'exercice précédent. Ce résultat comprend des plus-value nettes de 57 millions d'euros sur la vente d'activités et de produits jugés non stratégiques.

L'EBITA récurrent de 290 millions d'euros et l'EBIT récurrent de 271 millions d'euros sont en croissance de 9%. Roch Doliveux, CEO d'UCB, a notamment déclaré: "Keppra, qui est désormais le produit numéro un d'UCB, a enregistré une croissance extraordinaire et nos activités antiallergiques ont continué à croître, emmenées par Xyzal et Zyrtec. En outre, Cimzia(TM), dans le traitement de la maladie de Crohn, a fait l'objet d'une demande d'autorisation auprès de la FDA et de l'EMEA, et Cimzia(TM) a obtenu des résultats extrêmement encourageants de phase II dans le traitement du psoriasis. Nous respectons notre calendrier pour un lancement prévu de Cimzia(TM) dans le traitement de la maladie de Crohn au cours du premier semestre 2007. Finalement, une demande d'autorisation (NDA) pour Xyzal a été introduite récemment auprès de la FDA aux Etats-Unis."

En ce qui concerne les prévisions du second semestre 2006, UCB souligne qu'une série d'éléments entreront en ligne de compte et notamment le profil saisonnier des résultats d'UCB, principalement sous l'effet de ses antiallergiques et de ses médicaments contre la toux et le rhume. Historiquement, plus de la moitié des bénéfices d'UCB sont réalisés au cours du premier semestre de chaque année. Une hausse des ventes nettes par rapport au second semestre 2005 est néanmoins prévue par le groupe pharmaceutique tout comme une baisse des redevances du fait de l'expiration du brevet Boss. "Malgré la perte de la contribution des produits et activités non stratégiques cédés récemment et l'accroissement des investissements en R&D et des frais commerciaux, nous prévoyons pour l'ensemble de l'année 2006 un résultat net des activités poursuivies du même ordre que celui de 2005 et conformes à nos communications précédentes, à savoir 270 millions d'euros, à l'exclusion des plus-values et des frais non récurrents." Pour l'ensemble de l'année 2006, UCB table donc sur un résultat net dégagé par les activités poursuivies, y compris les plus-values et après les frais non récurrents, supérieur à 300 millions d'euros.

(photo: belga)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés