Une banque vietnamienne poursuit en justice ABN Amro

Une banque d'Etat vietnamienne poursuit en Justice ABN Amro après de lourdes pertes survenues selon elle dans des opérations de change, plusieurs employés de la banque hollandaise ont été placés en détention, a-t-on appris mardi de sources proches du dossier.

(afp) Deux employés de la banque ont été arrêtés et deux sont en résidence surveillée depuis le début de l'enquête, suscitant les inquiétudes de la communauté d'affaire étrangère qui regrette la pénalisation d'une affaire civile. La Banque industrielle et commerciale du Vietnam (Incombank) reproche à ABN Amro d'avoir effectué pour son compte des opérations de change par l'intermédiaire d'une employée qui n'était pas habilitée à le faire. Elle réclame 5,4 millions de dollars pour compenser les pertes accumulées, selon elle, au cours de trois ans d'opérations spéculatives. "ABN Amro n'est pas en mesure de commenter un litige civil qui est devant les tribunaux", a indiqué mardi Anna Langford, porte-parole de la banque. La police et la Justice ont refusé de commenter tout comme le directeur général adjoint de l'Incombank, Pham Xuan Lap, et la Banque centrale du Vietnam, en principe en charge d'un tel dossier. "Une plainte a été déposée", a confirmé une source vietnamienne proche du dossier en confirmant les informations parues dans la presse gouvernementale. En mars, Nguyen Thi Quynh Van, une employée de l'agence d'Incombank de Haiphong, dans le nord-est du pays, avait été arrêtée. La police avait ensuite interpellé d'autres responsables et effectué des perquisitions dans les locaux d'ABN Amro. La Chambre de commerce américaine à Hanoï a exprimé son inquiétude sur l'affaire, regrettant "la criminalisation de transactions d'affaires normales et la faible implication de la banque centrale dans des procédures juridiques qui concernent des institutions financières". Le dossier pourrait "avoir un impact négatif sur les marchés financiers au Vietnam en général et le marché des changes en particulier", a ajouté son directeur Tom O'Dore.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés