Publicité
Publicité

Unicredit voit son bénéfice net grimper de 82,5%

Le groupe bancaire italien Unicredit, qui a absorbé la banque allemande HypoVereinsbank (HVB) l'an dernier, a dégagé au deuxième trimestre un bénéfice net de 1,686 milliard d'euros, soit une hausse de 82,5% par rapport au résultat proforma du deuxième trimestre 2005, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué.