Unicredit voit son bénéfice net grimper de 82,5%

Le groupe bancaire italien Unicredit, qui a absorbé la banque allemande HypoVereinsbank (HVB) l'an dernier, a dégagé au deuxième trimestre un bénéfice net de 1,686 milliard d'euros, soit une hausse de 82,5% par rapport au résultat proforma du deuxième trimestre 2005, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué.

(afp) Ce résultat bénéficie largement de la cession de la banque croate Splitska Banka, mais "la croissance reste très significative, de 47% environ, si l'on exclut la plus-value" sur cette opération, précise Unicredit

Le produit net bancaire a progressé de 16,3% à 5,969 milliards d'euros (+13% à changes et périmètre constant), tandis que le résultat d'exploitation a bondi de 38% à 2,745 milliards d'euros.

photo belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés