Van de Velde progresse

Satisfaction du coté du fabricant de lingerie Van de Velde qui a réalisé au premier semestre de cette année un chiffre d'affaires de 63,5 millions d'euros, selon les normes IFRS, contre 56,9 millions d'euros au cours de la même période de l'année. D'une période à l'autre, le chiffre d'affaires a donc progressé de 11,6%.

(tnl) Tous les marchés et toutes les marques distribuées par le groupe spécialisé dans le secteur de la lingerie de luxe ont contribué à la croissance du chiffre d'affaires.

La croissance de la zone non euro a cru deux fois plus vite que celle de la zone euro. "Il est clair que les efforts commerciaux réalisés dans cette zone, commencent à rapporter" indique Van de Velde dans son communiqué. Le chiffre d'affaire de la zone non euro a bondi de 20% à 12,7 millions d'euros, celui de la zone euro de 10% à 50,8 millions d'euros.

Sur le front des marques, le meilleur résultat est à mettre à l'actif de la gamme "Marie Jo". Le chiffre d'affaires de "Marie Jo" est ressorti à 35,5 millions d'euros (+13% d'un semestre à l'autre). Les ventes de "PrimaDonna", l'autre marque phare de Van de Velde, ont quant à elles progressé de 11% à 27,6 millions d'euros.

Pour le semestre en cours, Van de Velde table sur un ralentissement du taux de croissance de son chiffre d'affaires. Il devrait se rapprocher de la croissance organique à long terme qui est de 5 à 6% par an.

Photo: Marie Jo

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés