Viacom publie un bénéfice net en hausse de 24% au deuxième trimestre

Le groupe de médias américain Viacom a publié mercredi un bénéfice net de 437,3 millions de dollars au deuxième trimestre 2006, en hausse de 23,6% sur un an, en partie grâce à un gain d'impôts exceptionnel et aux bons résultats de ses chaînes câblées.

(afp) Le groupe a également réaffirmé sa prévision d'une croissance à deux chiffres de son bénéfice d'exploitation et de son chiffre d'affaires en 2006, comparé respectivement à 2,6 milliards et 9,61 milliards en 2005.

Au deuxième trimestre, le bénéfice d'exploitation a gagné 12,6% sur un an à 663,2 millions de dollars, tandis que le chiffre d'affaires a progressé de 23,7% à 2,85 milliards.

A périmètre comparable le bénéfice ressort à 58 cents par action, a souligné le groupe, mais il a profité d'un impact positif de 10 cents lié des gains d'impôts.

En excluant cet élément exceptionnel, le BPA s'affiche à 48 cents, là où les analystes tablaient en moyenne sur 44 cents, d'après le consensus First Call.

Vers 21H45 GMT, dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse, l'action Viacom prenait 3,82% à 35,04 dollars.

Le chiffre d'affaires a été dopé par les résultats de la division cinéma à cause de l'intégration de DreamWorks SKG (dont les studios Paramount ont finalisé le rachat en février).

"L'acquisition de DreamWorks et le début des activités de distribution pour DreamWorks Animation et pour le catalogue de films "live-action" de DreamWorks ont contribué pour 345,1 millions, soit 63% de la hausse du chiffre d'affaires" par rapport au deuxième trimestre 2005, a expliqué Viacom.

La division cinéma du conglomérat (baptisée Divertissement) a dégagé un résultat d'exploitation de 6,4 millions - contre une perte de 20,3 millions il y a un an -, pour un chiffre d'affaires de 1,12 milliard (+59%).

L'autre grande division, celle des Réseaux câblés (MTV, Comedy Central, etc.), a vu son bénéfice d'exploitation gagner 11,5% à 710,3 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires de 1,75 milliard (+8%).

Le PDG de Viacom Tom Freston s'est dit satisfait par ces "solides" résultats.

"Malgré le contexte actuel difficile pour la publicité sur le câble, nous avons à nouveau fait mieux" que le reste du secteur, a ajouté le PDG, cité dans le communiqué.

"En outre, nos opérations à l'international se sont améliorées sur le dernier trimestre, et même s'il reste beaucoup à faire, particulièrement en Europe, nous restons concentrés sur la poursuite de cette dynamique", a-t-il ajouté.

Tom Freston a souligné l'importance de s'adapter à l'ère du numérique. "Nous pensons que MTV Networks est désormais le plus gros fournisseur mondial de contenus vidéo sur le téléphone portable", a-t-il affirmé.

Selon un accord annoncé un peu plus tôt mercredi, MTV Networks va racheter pour 200 millions de dollars la firme américaine Atom Entertainment, qui exploite plusieurs sites internet de jeux et de divertissement vidéo (musique, dessins animés, courts métrages).

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés