Weekend décisif pour EADS

Le ministre français des Finances Thierry Breton se dit 'déterminé à trouver une solution dans les 72 heures' à la crise qui secoue le groupe aéronautique européen EADS, a indiqué samedi à l'AFP un porte-parole de son ministère.

(afp) Depuis dix jours, une polémique est née autour des ventes de 2,5 millions d'euros de stocks-options en mars par le coprésident exécutif français du groupe, Noël Forgeard.

Cette polémique a suivi la chute de 26% en Bourse le 14 juin du titre EADS, maison mère d'Airbus, après l'annonce d'un nouveau retard de livraison de l'avion géant A380.

'Thierry Breton est déterminé à trouver une solution au problème EADS dans les 72 heures. C'est un week-end décisif pour l'avenir du groupe', a assuré le porte-parole.

'Le ministre mène tous azimuts des consultations franco-allemandes sur le dossier pendant tout le week-end', a-t-il ajouté.

Les actionnaires de référence français et allemands et les dirigeants d'EADS ont multiplié cette semaine les réunions sur la 'gouvernance' du groupe pour tenter de trouver en vain une issue à la crise.

M. Forgeard doit être auditionné mercredi par les commissions des Finances et des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, alors que l'opposition a appelé à plusieurs reprises à son remplacement.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés