Wi-Fi: Ozone victime de son succès

Certaines antennes placées à Ixelles par l'opérateur français Ozone, et qui relaient le signal Wi-Fi, sont déjà saturées, annonce lundi La Capitale. "A l'heure actuelle, cinq antennes ont été placées sur la commune d'Ixelles et le bouche-à-oreille ne s'est pas fait attendre.

(Belga) L'antenne située place Fernand Cocq a très vite été saturée", a confié Nicolas Junge, directeur des opérations chez Ozone Belgique, au quotidien. "Nous avons dû augmenter sa capacité de 30 à 120 utilisateurs dans ce quartier sur une superficie de 300 à 600 mètres". L'opérateur reste discret sur les futurs endroits de localisation des antennes. "Je peux simplement vous dire que les prochaines antennes seront installées très prochainement dans les communes de Jette et Forest", a ajouté Nicolas Junge. L'opérateur Ozone reconnaît par ailleurs avoir été "submergé" d'appels d'internautes intéressés par la formule selon laquelle les clients qui acceptent l'installation d'une antenne sur leur toit bénéficieront d'un abonnement gratuit à vie.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés