Agfa-Gevaert: "Nous sommes capables d'augmenter notre profitabilité"

Le spécialiste belge de l'imagerie fait progresser son Ebit de 7,4% et double son résultat net à 41 millions d'euros au premier trimestre.

(l'echo) Le groupe Agfa-Gevaert a enregistré durant le premier trimestre 2007 des ventes de 768 millions d'euros, en progression de 0,4% sur la même période de l'exercice précédent. Cette progression doit néanmoins se comprendre hors fluctuations de change car en tenant compte des aléas monétaires, c'est un recul de 3% que doit annoncer le groupe spécialisé dans l'imagerie.

Le coût des matières premières, en particulier de l'argent et de l'aluminium, ont une nouvelle fois influencé lourdement les comptes de la société de Mortsel. Néanmoins, certaines modifications dans le mix-produits et des améliorations apportées du côté de la politique de prix et de l'efficacité ont permis de compenser partiellement cette augmentation.

Agfa-Gevaert souligne également que la stratégie qui doit lui permettre d'enregistrer une réduction de ses coûts de 250 millions d'euros, chaque année, à partir de 2008, commence à montrer ses premiers résultats. Le coût total des ventes et de l'administration qui représentait encore 25,6% des ventes l'an dernier a été ramené à 24,4%.

L'Ebit récurrent a donc progressé de 7,4% à 58 millions d'euros. Le résultat net a pour sa part doublé à 41 millions d'euros contre 20 millions l'an dernier.

Division par division, le groupe souligne que le passage de l'analogique vers le digital et les technologies de l'information a été accéléré tant du côté Graphics que HealthCare. Pour le pôle Graphics, ce mouvement s'est traduit par des marges fortes dans le segment prépresse. La division HelathCare a enregistré quant à elle des ventes solides grâce à la radiographie informatisée ansi qu'aux solutions IT, ce qui lui a permis de gagner des parts de marché. Les produits dits de spécialité ont une nouvelle fois engrangé des marges très confortables.

En guise de perspectives, Agfa-Gevaert attend dans sa division Graphics une nouvelle croissance dans le segment du prepresse digital et un recul de l'activité analogique mais prévoit toujours que le coût des matières premières influencera significativement ses résultats.

Dans la division HealthCare, l'évolution positive des ventes et de la profitabilité devrait se poursuivre dans les trimestres à venir. Et finalement pour l'entité des produits dits de spécialité, c'est un renforcement de ses positions sur le marché des films traditionnels qui est attendu.

"Malgré l'impact négatif du coût des matières premières, nous sommes capables d'augmenter notre profitabilité", a encore pointé Marc Olivié, actuel president et CEO du groupe qui a rappelé que la scission d'Agfa en trois entités indépendantes et cotées individuellement d'ici la fin de l'année se poursuivait conformément aux prévisions.

Mercredi soir, le titre Agfa-Gevaert s'établissait à 17,77 euros.

(c) L'Echo(tél: +32 2 4231763; fax: 32 2 4231709)as.bailly@lecho.be

(c) L'Echo(tél: +32 2 4231763; fax: 32 2 4231709)

Photo Belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés