Dassault Systèmes mise sur une reprise lente en 2010

©Bloomberg

Le concepteur français de logiciels a publié des résultats conformes à ses prévisions pour une année 2009 marquée par la crise et prédit en 2010 une lente amélioration de ses performances.

(AFP) - Cette année, "nous estimons que la reprise économique fera lentement sentir ses effets", a estimé dans un communiqué Thibault de Tersant, directeur général adjoint, en charge des affaires financières. "Nous ne voyons pas de reprise rapide", a-t-il ajouté au cours d'une conférence téléphonique.

En attendant, le groupe français a subi, de son propre aveu, une année 2009 "difficile", même s'il a "fait des progrès significatifs", notamment en gagnant des parts de marché et en réduisant ses coûts, selon M. de Tersant.

Le bénéfice net 2009 ressort en baisse de 15% sur un an à 169,7 millions d'euros et le bénéfice par action atteint 1,43 euro -- ou 1,86 euro selon les normes comptables non-IFRS qui servent pour les prévisions du groupe. Celui-ci misait sur un bénéfice par action compris entre 1,76 et 1,91 euro.

Même chose pour le chiffre d'affaires, conforme aux attentes de Dassault Systèmes, à 1,25 milliard d'euros.

Le groupe français a aussi atteint ses objectifs du quatrième trimestre et dégagé un bénéfice net de 76,9 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 339 millions, grâce à une amélioration de l'activité "sur le continent américain et en Asie".

"La société commence à constater un redémarrage avec la signature de contrats importants" pour deux de ses six marques, selon le communiqué.

Cette année, Dassault Systèmes doit d'abord finaliser l'acquisition d'activités de l'américain IBM, annoncée en octobre dernier pour 600 millions de dollars. Elle devrait intervenir "vers le début avril", selon M. de Tersant, et pourrait peser sur les premiers mois de l'exercice.

Sur l'ensemble de 2010, le groupe vise une hausse du chiffre d'affaires (non-IFRS) comprise entre 15% et 17% à taux de change constants, soit une fourchette de 1,41 à 1,44 milliard d'euros. L'objectif de résultat net par action (non-IFRS) est compris entre 2,09 et 2,19 euros.

Le groupe pourrait aussi réaliser de nouvelles acquisitions, "mais plus petites" que les activités d'IBM, d'après le directeur financier.

DS est le numéro un mondial des logiciels PLM, qui permettent de simuler en 3D la vie d'un produit, avec son fonctionnement, sa production, son usage, sa maintenance, ou encore son recyclage. Fin 2009, il employait 7.800 personnes dans le monde.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés