GSM: "les tarifs ne seront pas moins chers cet été pour les vacanciers"

Quelques dizaines d'eurodéputés voteront jeudi sur le projet de règlement ultra polémique visant à réduire les prix des appels mobiles à l'étranger (tarifs d'itinérance ou roaming), donnant ainsi un avant-goût du vote en plénière prévu le 10 mai.

(afp) Il y a trois semaines, la commission du Marché intérieur du Parlement européen avait déjà voté sur le texte. Mais en proposant d'atténuer les mesures réclamées par la Commission européenne, elle avait alors lourdement déçu les unions de consommateurs, qui avaient dénoncé "une volte-face".

Jeudi, ce sera au tour de la commission de l'Industrie, qui a véritablement la main sur le dossier, de se prononcer.Si les votes en commissions donnent théoriquement un avant-goût de la plénière, les eurodéputés pourraient toutefois créer la surprise en votant différemment le 10 mai.

La commissaire en charge des télécommunications, Viviane Reding, a réitéré mercredi son ambition de voir le texte adopté, et entrer en vigueur, d'ici l'été.

Pourtant, pour la présidente de la commission de l'Industrie, Angelika Niebler est plus sceptique.

"Cet été, le téléphone ne sera pas moins cher" pour les vacanciers, a pronostiqué la conservatrice allemande, envisageant plutôt une entrée en vigueur "à l'automne ou à Noël".

Photo belga

Publicité
Publicité

Echo Connect