HP visé par une enquête pour corruption en Allemagne et en Russie

Le numéro un mondial des ordinateurs Hewlett-Packard (HP) fait l'objet d'une enquête pour corruption des autorités allemandes et russes, indique le Wall Street Journal mercredi sur son site internet, citant des sources proches du dossier.

(afp) - Les enquêteurs allemands étudient des accusations selon lesquelles HP aurait payé environ 8 millions d'euros de pots-de-vin pour remporter un contrat de 35 millions d'euros par lequel le fabricant informatique américain a vendu, à travers une filiale allemande, des équipements informatiques au bureau du procureur général de la Fédération russe.

Les enquêteurs russes ont perquisitionné les bureaux d'HP à Moscou mercredi dans le cadre de l'enquête, ont précisé les sources proches du dossier.

Berlin essaie de savoir si des dirigeants d'HP ont fait transiter les pots-de-vin à travers un réseau de compagnies et de comptes écran à la fois en Grande-Bretagne, en Autriche, Suisse, aux Iles Vierges Britanniques, au Belize, en Nouvelle-Zélande, en Lituanie et en Lettonie, selon des documents d'enquête transmis à un tribunal allemand et consultés par le Wall Steet Journal.

Un porte-parole d'HP a indiqué au Wall Street Journal que le groupe coopérait avec les enquêteurs et qu'il s'agissait de faits "qui se sont passés il y a sept ans, impliquant en grande partie des employés qui ont quitté le groupe depuis".

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés