IRIS, en croissance continue, ouvre un bureau à Hong-Kong

©Photo News

La fierté n'était pas feinte jeudi lorsque, en marge de la présentation des résultats annuels, les responsables d'IRIS ont annoncé l'ouverture récente d'un bureau à Hong-Kong. A terme, celui-ci devrait s'appuyer sur un réseau de quatre à cinq personnes pour consolider les ventes dans la région. Actuellement, l'Asie représente 1,23% du chiffre d'affaires global d'IRIS.

Bruxelles (L'Echo) - La société néo-louvaniste, spécialisée dans les logiciels de reconnaissance intelligente de documents, a clôturé l'année 2007 sur un résultat net de 5,7 millions d'euros, en hausse de 42,4%. A 43,7 millions d'euros, la marge brute progresse de 19,6%, " soit un peu plus que le croissance moyenne des quatre dernières années qui s'est affichée à 19% ". Le résultat opérationnel (Ebit) a augmenté de 38,8%, à 8,1 millions d'euros.

" L'année 2006 avait été excellente, 2007 aura encore été meilleure ", s'est réjoui Pierre de Muelenaere, fondateur et CEO d'IRIS. Au cours de l'année écoulée, les ventes de la société néo-louvaniste ont augmenté de 16%, à 95,9 millions d'euros. Un dividende de 0,80 euro, en hausse de 33,3%, sera proposé à l'assemblée générale du mois de mai.

L'année 2007 aura été, entre autres, marquée par une augmentation de capital de 10 millions d'euros, une montée qui s'est traduite par l'arrivée de la Compagnie Nationale à Portefeuille (CNP) et par le holding Ackermans & van Haaren (AvH), chacun détenant 6% d'IRIS. Soucieux d'étendre son réseau en Europe, IRIS a repris l'intégrateur néerlandais Morningstar et l'Allemand Docutec, spécialisé dans la reconnaissance de factures et la reconnaissance de documents. Dans les deux cas, il s'agit de rapprochements amicaux et le management a été intégré à celui d'IRIS.

Quant à savoir si d'autres reprises pourraient intervenir, Etienne Van de Kerckhove, CEO d'Iris, s'est dit toujours intéressé. " Nous avons étudié une petite vingtaine de dossiers en 2007 ", a-t-il déclaré, tout en précisant qu'IRIS portait plus volontiers son dévolu sur des sociétés saines. Reprises en fin d'année, Morningstar et Docutec ont participé chacune au bénéfice 2007 d'IRIS, respectivement à hauteur de 200.000 et 100.000 euros.

Malgré la récession qui plane actuellement au-dessus de l'économie américaine et qui menace de s'étendre plus largement, les responsables d'IRIS sont confiants et envisagent l'année 2008 avec sérénité. " Nos fondamentaux sont solides, la croissance sera au rendez-vous ". Les investissements et les engagements, qui ont été soutenus en 2007, ne devraient pas ralentir en 2008. Au cours de l'année, 180 personnes devraient venir gonflés les rangs de la société.

" Nous démarrons 2008 dans une position plus positive qu'au début 2007 et nous établir une année record en 2008. Nous tablons sur une rentabilité nette et sur un chiffre d'affaires supérieurs à ce que nous avons connu en 2007 ", a conclu Pierre de Mulenaere.

NK

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés