Le lancement international de l'iPad retardé d'un mois

Coup dur pour les fans européens d'Apple. Il leur faudra encore attendre un mois de plus avant de pouvoir pianoter sur le nouveau gadget d'Apple, la fameuse tablette électronique iPad.

Bruxelles (L'Echo/AFP) - Le groupe informatique américain Apple a annoncé mercredi qu'il repoussait d'un mois, à fin mai, le lancement international de sa tablette iPad, en raison de la demande "bien plus forte qu'attendu" des consommateurs américains.

"Bien que nous ayons livré plus de 500.000 iPad durant sa première semaine (de commercialisation), la demande est bien plus forte qu'attendu et va sans doute continuer à dépasser notre offre durant encore plusieurs semaines au fur et à mesure que les gens découvrent et touchent l'iPad", a annoncé le groupe californien dans un communiqué.

"Devant cette demande américaine étonnamment forte, nous avons pris la décision difficile de reporter d'un mois le lancement international de l'iPad, jusqu'à la fin mai", a ajouté le groupe.

Apple prévoit désormais d'annoncer le 10 mai les prix de vente à l'international de sa nouvelle tablette, un écran tactile qui combine les fonctions d'un ordinateur, d'un baladeur et d'un lecteur multimédia. Le même jour il ouvrira son guichet de pré-commandes.

En mars Apple avait annoncé que tous les modèles d'iPad seraient disponibles en Australie, au Canada, en France, en Allemagne, en Italie, au Japon, en Espagne, en Suisse et au Royaume-Uni fin avril.

Aux Etats-Unis, Apple a vendu officiellement plus de 450.000 iPad depuis sa mise en vente le 3 avril et les propriétaires de sa nouvelle tablette ont déjà téléchargé au moins 600.000 livres électroniques.

En Chine et à Hong-Kong, la tablette électronique est déjà en vente sur le marché "gris", bien que la date de son lancement officiel en Chine n'ait pas été annoncée.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés