Publicité

NEC: des charges exceptionnelles ruinent les gains d'exploitation sur 9 mois

(afp) Le groupe d'électronique, d'informatique et de télécommunications japonais NEC a annoncé mardi une perte nette de 7,3 milliards de yens (47 millions d'euros) sur les neuf premiers mois de 2006-2007 en raison de charges fiscales exceptionnelles.

NEC avait réalisé un bénéfice net de 11,45 milliards sur la même période de 2005-2006.

D'avril à décembre, NEC a totalisé un chiffre d'affaires de 3.317,7 milliards de yens (21,4 milliards d'euros), en baisse de 4,2% sur un an en raison de la vente de sa division PC européenne, opération qui a réduit son périmètre d'activité, et de mauvaises ventes de téléphones portables.

Son bénéfice d'exploitation a en revanche gagné 47% à 42,54 milliards de yens (274 millions d'euros), mais cette amélioration a été effacée par les charges fiscales exceptionnelles sur des filiales, a expliqué le groupe.

Pour le troisième trimestre 2006-2007, NEC a réalisé un bénéfice net de 2,6 milliards de yens (-77,8% sur un an), un chiffre d'affaires de 1.096,1 milliards (-7,1%) et un bénéfice d'exploitation de 35 milliards (+46,6%).

NEC a toutefois conservé en l'état ses prévisions annuelles.

Il s'attend toujours à terminer l'année dans le vert avec un bénéfice net de 18 milliards de yens, pour un chiffre d'affaires évalué à 4.680 milliards.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés