Publicité

Philips a pratiquement doublé son bénéfice en 2006

Le groupe électronique néerlandais Philips a enregistré un bénéfice net pour l'année 2006 en hausse de 87% à 5,383 milliards d'euros, contre 2,868 milliards d'euros en 2005, dopé par les désinvestissements réalisés l'année dernière.

(afp) Le groupe électronique Philips a bouclé son année 2006 sur un bénéfice net de 5,38 milliards d'euros, pratiquement deux fois supérieur aux 2,89 milliards engrangés l'année précédente, a-t-il annoncé lundi matin.

Ce chiffre intègre toutefois la vente de la division des semi-conducteurs, qui a rapporté au géant néerlandais une somme de 4,46 milliards d'euros. En cédant la majorité de ses parts dans la division "puces électroniques", Philips espère se trouver moins dépendant d'une marché versatile dans le secteur des semi-conducteurs. Le bénéfice d'exploitation est du reste en recul: il est en effet passé de 1,47 milliard d'euros en 2005 à 1,18 milliard l'année dernière. Le chiffre d'affaires a progressé quant à lui de 6% pour atteindre 26,98 milliards d'euros. Ces résultats, inespérés selon les analystes, permettent à Philips de boucler une année 2006 mouvementée, marquée notamment par la vente de la majorité de ses parts dans la division "puces électroniques" et par 7 rachats d'entreprises, réalisés pour renforcer sa position sur des marchés tels que celui des systèmes médicaux, l'une des pierres d'angle de la stratégie du groupe. Le marché de l'électronique grand public a connu pour sa part un quatrième trimestre 2006 difficile, marqué notamment par la pression exercée par la concurrence sur les prix des écrans plats. Le chiffre d'affaires de cette division a ainsi baissé de 4% à 3,2 milliards d'euros. Pour 2007, Phlips prévoit une poursuite de sa croissance, qui devrait être dopée par le lancement d'une série de nouveaux produits. Le résultat opérationnel avant impôts et taxes (EBIT) devrait ainsi grimper de 7,5%. Le géant de l'électronique prévoit également de poursuivre la rationnalisation de son organisation et de procéder à de nouvelles acquisitions créatrices de valeur ajoutée.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés