Powe grimpe à 6,01% du capital d'EVS alors que Cytindus descend à 2,49%

Le fonds d'investissement londonien Powe Capital, mieux connu sous le nom de Modulus, est passé de 4,59 à 6,01% dans le capital d'EVS, la société liégeoise spécialisée dans les applications vidéo numériques.

Bruxelles (L'Echo) Le fonds d'investissement londonien Powe Capital, mieux connu sous le nom de Modulus, est passé de 4,59 à 6,01% dans le capital d'EVS, la société liégeoise spécialisée dans les applications vidéo numériques destinées aux productions TV en direct (dont le fameux ralenti), a-t-on appris par une déclaration de transparence transmise par l'entreprise cotée. Pour rappel, Powe Capital, qui détient désormais 833.221 titres EVS, est aussi actionnaire de XDC, la filiale de cinéma numérique d'EVS, à hauteur de 12%.

Dans l'autre sens, Industrielle des Cytisses (Cytindus), une société bruxelloise dirigée par Michel Delloye, est repassée sous la barre des 3% dans le capital de la société liégeoise, en revendant 77.000 titres. Avec ses 350.000 actions, elle contrôle désormais 2,49% du capital.

Au total, le capital d'EVS est représenté par 14,046 millions de titres, dont 13,875 millions sont assortis de droits de vote.

Pour rappel, la législation oblige les investisseurs qui franchissent le seuil de 3% du capital à la baisse ou à la hausse à introduire une déclaration de transparence auprès de la Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA). Ensuite, tous les multiples de 5% doivent être signalés. Et au-delà de 20%, les informations à fournir au marché et à l'entreprise sont plus nombreuses.

Ce lundi soir, le titre EVS avait clôturé la séance d'Euronext Bruxelles en recul de 0,71%, à 46,47 euros.

Xavier Degraux

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés