Publicité

Prévisions décevantes d'Alcatel-Lucent, le titre boit la tasse

L'équipementier en télécommunications s'attend à des ventes et une marge opérationnelle pro forma en baisse sur l'exercice. Le titre cède près de 9% sur Euronext Paris.

(afp) L'équipementier en télécommunications Alcatel-Lucent a affirmé mardi s'attendre à des ventes et une marge opérationnelle pro forma en baisse sur l'exercice, cette annonce provoquant une forte chute de son cours de Bourse.

Le chiffre d'affaires publié devrait s'établir à 12,3 milliards d'euros et le résultat opérationnel à 710 millions d'euros, selon un communiqué du groupe issu de la fusion du français Alcatel et de l'américain Lucent qui publiera pour la première fois ses résultats le 9 février.

Environ une heure après l'ouverture de la Bourse de Paris, l'action Alcatel-Lucent continuait d'enregistrer la plus forte baisse du CAC 40, en recul de 8,86% à 9,38 euros.

Au seul quatrième trimestre, le chiffre d'affaires publié est attendu à 3,87 milliards d'euros et le résultat opérationnel à 120 millions.

Les résultats publiés comprennent les activités d'Alcatel seul de janvier à novembre et d'Alcatel et Lucent en décembre.Sur une base ajustée pro forma, prenant en compte les activités combinées d'Alcatel et Lucent au 1er janvier, le chiffre d'affaires 2006 devrait baisser à 18,3 milliards d'euros contre 18,6 milliards un an avant, avec une marge d'exploitation en retrait à 1,04 milliard contre 1,41 milliard.Au quatrième trimestre les ventes sont attendues en baisse à 4,42 milliards contre 5,25 milliards et la marge d'exploitation "à peu près à l'équilibre" par rapport à 570 millions d'euros au quatrième trimestre 2005."Les résultats financiers ajustés pro forma pour 2006 ont été impactés par une faible performance au quatrième trimestre, avec en conséquence des revenus cumulés pour l'année 2006 d'un niveau similaire à ceux de l'année 2005", a affirmé la directrice générale du groupe Patricia Russo.

Pour 2007, Alcatel-Lucent compte "renouer avec la croissance" et prévoit un "taux de croissance au moins égal à celui du marché, que nous estimons autour de 5%", indique-t-elle."Nous pensons que les clients de Lucent ont retardé leurs commandes dans la branche mobile, ce qui pourrait avoir eu un impact sur les résultats du groupe", a commenté, sous le couvert de l'anonymat, un analyste parisien, estimant cependant de pas avoir "assez de détails pour pouvoir se prononcer sur l'impact réel de cet avertisssement".

Le groupe a également annoncé avoir décidé de "nouvelles mesures pour réduire sa structure de coûts", en plus du programme initial de synergies de coûts de la fusion.Dans un "marché toujours très concurrentiel", Alcatel-Lucent prévoit des économies combinées d'au moins 600 millions pour 2007, soit 200 millions de plus que l'objectif initial, selon le communiqué. Alcatel-Lucent n'a donné aucune précision sur ces nouvelles mesures de réduction de coûts.

Dans le cadre du rapprochement d'Alcatel et de Lucent, la suppression d'environ 9.000 emplois sur 79.000 salariés a été annoncée, ces réductions d'effectifs s'inscrivant dans le cadre d'un plan d'économies annuelles de l'ordre de 1,4 milliard d'euros, d'ici trois ans.

photo belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés