Publicité
Publicité

Siemens aurait versé des pots de vin en Argentine

Le groupe technologique allemand Siemens, éclaboussé par un scandale de corruption, pourrait avoir versé des pots de vin à la fin des années 90 à des dirigeants argentins. Siemens est soupçonné d'avoir effectué ces versements pour obtenir une commande importante du gouvernement argentin pour la livraison d'un système pour passeports électroniques.