Sony revient dans le vert au 3e trimestre

©BLOOMBERG NEWS

Le fabricant de la Playstation a profité des bonnes ventes de fin d'année, et a relevé ses prévisions pour l'exercice 2009/10.

(afp) - Le géant japonais de l'électronique Sony a relevé ses prévisions annuelles après avoir fait état d'un gain net de 15,8 milliards de yens (120 millions d'euros) sur les neuf premiers mois de l'exercice 2009/10, grâce à une rentabilité retrouvée au troisième trimestre.

 Sony anticipe une perte de 70 milliards de yens (526 millions d'euros) pour l'ensemble de son exercice clôturé au 31 mars, a indiqué le fabricant de la Playstation dans un communiqué. Fin octobre, il tablait sur une perte annuelle de 95 milliards de yens.  

Le groupe a récolté les fruits de sa baisse des coûts et de la hausse de la demande des produits électroniques pendant la période des achats de noël.  

La société nippone a tiré profit de la baisse des prix de 25% en août de sa console de jeux Playstation 3 (PS3). Le CEO du groupe, Howard Stringer a pour objectif d'économiser de 330 milliards de yens en supprimant 20 000 emplois.  

 Le groupe, qui avait souffert de la brusque dégradation économique fin 2008 et plus encore de la hausse du yen, a vu son chiffre d'affaires progresser de 3,9% sur un an durant les trois derniers mois de 2009, à 2,2 milliards de yens. Le regain aurait été encore plus important sans les effets de change.


Au cours de ce trimestre crucial de fin d'année, il a affiché un bénéfice d'exploitation de 146 milliards de yens (1,1 milliard d'euros), alors qu'il avait enduré une perte de 180 milliards à la même époque un an plus tôt.

 

  • La division des appareils électroniques et composants a été rentable durant le dernier trimestre 2009, alors même que son chiffre d'affaires a décliné de 10,7%, du fait de la concurrence qui tire les prix vers le bas sur de nombreux produits grand public (TV, enregistreurs vidéo, etc.).

 

  • La division des produits à connecter en réseau (PC, consoles de jeux) a pour sa part dégagé un gain d'exploitation, grâce à une hausse de son chiffre d'affaires et à des réductions de coût.

 

  • Les activités de cinéma, de musique et financières ont également été profitables sur le trimestre considéré.

 Au final, pour l'ensemble des neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de Sony a certes décliné de 11,4% sur un an à 5,5 milliards de yens (41,4 milliards d'euros), mais la chute a été nettement amoindrie grâce au bon troisième trimestre.

Sony a ainsi pu dégager un gain d'exploitation pour neuf mois en hausse de 32% sur un an à 87,8 milliards de yens et espère à présent que son déficit d'exploitation annuel ne dépassera pas 30 milliards de yens, soit la moitié de ce qui était envisagé précédemment.

KT avec AFP et Bloomberg

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés