Sun Microsystems va supprimer 3.000 emplois sur douze mois

©BLOOMBERG NEWS

Le groupe informatique Sun Microsystems, propriétaire du langage de programmation Java, va supprimer 3.000 emplois sur 12 mois à cause du retard de sa fusion avec Oracle, a-t-il indiqué dans un document remis aux autorités boursières américaines mardi.

Bruxelles (afp) - Le groupe informatique Sun Microsystems, propriétaire du langage de programmation Java, va supprimer 3.000 emplois sur 12 mois à cause du retard de sa fusion avec Oracle, a-t-il indiqué dans un document remis aux autorités boursières américaines (SEC) mardi.

Sun Microsystems, "au regard du retard pris par la finalisation de son rachat" par l'un de ses concurrents sur le marché des bases de données, Oracle, a approuvé un plan de restructuration comprenant la suppression de 3.000 emplois sur 12 mois dans le monde entier.
Cette décision induit pour Sun Microsystems une charge de 75 à 125 millions de dollars liée aux indemnités de départ, et elle sera comptabilisée "au second et au troisième trimestres de l'année fiscale clôturant le 30 juin 2010".

Le rachat de Sun Microsystems par Oracle a été retardé par l'ouverture d'une enquête approfondie des autorités de la concurrence de la Commission européenne.
La fusion, qui s'élève à 7,4 milliards de dollars, dette comprise, avait été approuvée mi-juillet par les actionnaires de Sun Microsystems, puis avait reçu l'aval de la justice américaine en août.
Les deux groupes avaient assuré que la transaction serait bouclée pendant l'été.
La fusion envisagée regrouperait deux grands concurrents sur le marché très concentré des bases de données où les trois principaux concurrents dans le secteur des bases de données "propriétaires" (Oracle, IBM et Microsoft) contrôlent approximativement 85% du marché en termes de recettes.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés