Publicité

Twitter et le microblogging, une opportunité pour les entreprises

Evan Williams, co-fondateur et CEO de Twitter - Photo Getty Images ©AFP

Le site communautaire Twitter s'apprête à proposer des services payants, une étape très attendue dans sa quête pour transformer sa popularité en sources de revenus.

Bruxelles (L'Echo) -Pour ceux qui ne connaissent pas encore, Twitter est un service gratuit qui permet à un utilisateur d'envoyer à son réseau d'amis de courts messages, de 140 caractères maximum.

La société va proposer au cours de l'année 2009 des comptes commerciaux destinés à des sociétés ou à d'autres groupements d'activités, qui paieront pour accéder à une version améliorée du service. « Nous pensons qu'il y aura des opportunités pour fournir aux entreprises des services qui les aideront à tirer le meilleur parti de Twitter. Si ces services s'avèrent précieux pour les sociétés, nous pensons qu'elles seront prêtes à les payer », a déclaré Biz Stone, le cofondateur de Twitter. Le groupe californien, créé il y a trois ans, bénéficie aujourd'hui d'une forte popularité mais il ne génère aucun revenu. Selon Nielsen Online, qui mesure le trafic sur internet, Twitter a enregistré plus de sept millions de visiteurs uniques en février 2009, contre 475 000 en février 2008.

Twitter, qui était déjà parvenu à lever 20 millions de dollars, a récemment bouclé un nouveau tour de table de 35 millions de dollars selon plusieurs médias. Si elle avait à l'origine envisagé de ne commencer à chercher des sources de revenus qu'en 2010, la société a récemment décidé d'accélérer son calendrier. En début de semaine, Microsoft et la société de marketing en ligne Federated Media ont lancé un site internet baptisé ExecTweets qui permet à des utilisateurs de surveiller les messages déposés sur Twitter par des dirigeants d'entreprise.

Le phénomène Twitter prend une telle ampleur que le très sérieux cabinet d'étude Gartner s'est penché sur son utilité dans le monde de l'entreprise.

Gartner prévoit un développement sans précédent du microblogging « business » à l'horizon 2011.

«Malgré le fait que Twitter soit destiné dans un premier temps à l'utilisateur individuel, bon nombre de ces utilisateurs travaillent dans une entreprise et abordent des sujets professionnels. Cela mène tout naturellement les entreprises à se demander comment elles peuvent utiliser au mieux ce nouveau canal », explique Jeffrey Mann, research vice president chez Gartner. Cela dit, comme Twitter est destiné au consommateur final, rien n'oblige les entreprises à prendre position de façon officielle.

Gartner identifie quatre façons différentes dont Twitter est utilisé en entreprise. La première méthode est dite directe. Certaines entreprises ont d'ores et déjà créé leur profil Twitter et ce dernier fait partie intégrante de la stratégie de communication. La seconde méthode, indirecte, est soutenue par les employés eux-mêmes qui, en communiquant via Twitter, améliorent la réputation de leur entreprise. Gartner met en garde contre une troisième utilisation de Twitter plus problématique. En effet, les employés ont parfois tendance à communiquer des informations confidentielles. Enfin, le site de microblogging constitue une source d'informations précieuses tant en ce qui concerne les comportements des consommateurs que ceux des concurrents.

L'année dernière, Twitter a décliné une offre de rachat de 500 millions de dollars émanant du site communautaire Facebook…

A.D.H.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés