Tyco: 85 emplois menacés en Belgique (syndicat)

Quelque 85 emplois seraient menacés en Belgique au sein du groupe Tyco International dont font partie ADT, CIPE, TSE, ASS, d'après une source syndicale contactée mercredi par Belga à l'issue du conseil d'entreprise d'ADT.

(belga) Ces entreprises sont actives dans les systèmes électroniques de sécurité."Nous ne connaissons pas, pour l'instant, la répartition des emplois perdus au sein du groupe Tyco", a indiqué Jean-Marie Frissen du syndicat socialiste SETCa. ADT, CIPE, TSE et ASS sont des filiales du groupe américain Tyco International. La direction d'ADT, contactée par Belga, qui emploie 295 personnes en Belgique n'avance, pour sa part, aucun chiffre. Elle indique dans un communiqué vouloir limiter au minimum l'impact social de cette réorganisation. L'entreprise a annoncé au Conseil d'entreprise son intention de procéder à un plan de réinvestissement et de réorganisation "afin de mieux aligner sa structure et ses procédures" aux besoins de son marché. L'entreprise doit désormais fournir de solutions intégrées et interconnectées basées sur les nouvelles technologies de l'information.

Elle doit, par conséquent, recourir à de "nouveaux modèles d'organisation et des capacités en ressources humaines spécifiques". L'objectif de la direction est de notamment "remédier aux inefficacités".

Photo Belga

Publicité
Publicité

Echo Connect