Publicité
Publicité

Dopage: Contre-expertise aussi positive pour Mullings

L'analyse de l'échantillon B a confirmé la présence de furosemide dans l'organisme du sprinter jamaïquain Steve Mullings qui risque une suspension à vie pour dopage. Testé positif en juin dernier lors des championnats de la Jamaïque, Mullings, 28 ans, avait déjà été suspendu deux ans en 2004 pour dopage.