Publicité

Foot - "La déception est immense mais l'élimination n'entraînera pas de départs"

La déception est immense au sein du club, a déclaré mercredi le manager général du RSC Anderlecht, Herman Van Holsbeeck, lors d'une conférence de presse au stade Constant Vanden Stock. Le manager a regretté l'élimination, mais a assuré que le manque à gagner financier lié à celle-ci n'entraînerait pas de départs de joueurs. Il a également refusé d'imputer les responsabilités de cette contre-performance à certaines personnes en particulier.

"On était plus fort que le Partizan Belgrade. Nous avons très mal débuté mais nous sommes bien revenus au score. Nous avons même marqué un troisième but, mais celui-ci a été injustement annulé. L'erreur du juge de ligne est inhérente au football. Pour le reste, l'élimination n'est due qu'à des faits de match", a déclaré M. Van Holsbeeck.

Le manager a assuré que le manque à gagner lié à l'élimination (évalué à 15 millions d'euros) n'entraînerait pas de départs de joueurs. "Nous ne sommes pas obligés de vendre pour compenser l'élimination. Nous aurons bien entendu moins de puissance financière pour garder nos joueurs sans l'apport de la Ligue des Champions, mais je ne vois actuellement aucun club européen prêt à nous proposer les montants que nous réclamons."

M. Van Holsbeeck a particulièrement mal dormi après la séance de tirs aux buts. "Les penalties n'étaient pas bien bottés, mais on perd ensemble et on gagne ensemble. Je refuse de pointer du doigt le jardinier ou certaines personnes en particulier. Nous avons d'ailleurs reçu les félicitations de l'UEFA pour l'état du terrain."

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés