La FIFA exige une loi spéciale autorisant la bière dans les stades brésiliens au Mondial

Le secrétaire-général de la fédération internationale de football (FIFA) Jérôme Valcke exige l'adoption d'une loi spéciale, actuellement en discussion au Congrès, autorisant le fonctionnement des pompes à bière dans les stades brésiliens lors du Mondial-2014. La loi actuelle interdit en effet la vente d'alcool dans les stades du pays depuis 2003.

Une mesure destinée à combattre la violence entre supporters rivaux qui gangrène le football brésilien (42 morts dans et autour des stades de 1999 à 2008, NDLR).

En visite pour inciter les organisateurs à résorber le retard pris dans l'amélioration des infrastructures, le Français Jérôme Valcke n'a en effet pas manqué de remettre sur le tapis la question cruciale de la vente de bière dans les lieux où se dérouleront les 64 rencontres de l'épreuve, enfin de retour au Brésil qui ne l'avait plus accueillie depuis 1950.

"Les boissons alcoolisées font partie de la Coupe du monde, donc il y en aura", a-t-il sèchement assuré. "Pardonnez-moi si je vous parais arrogant, mais ce n'est pas un sujet que nous allons négocier. Le fait qu'on ait le droit de vendre de la bière doit être inscrit dans la loi."

Ce à quoi s'oppose formellement le ministre de la santé, au grand dam de Budweiser, un des gros sponsors de l'évènement.

La proposition de loi spéciale émane de Vicente Candido, qui avait été chargé de la rédiger, mais doit encore être agréée par le Congrès. Ce qui sera fait en mars, selon le ministre du sport Aldo Rebelo.

(CER)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés