Publicité

Le Cercle de Bruges veut gagner son match remis à Charleroi par forfait

Le Cercle de Bruges adressera un courrier recommandé à l'Union Belge de football (URBSFA) ce lundi matin, afin de lui demander de mener une enquête sur les causes de la remise de son match de la 18-ème journée du championnat, samedi soir au RSC Charleroi. C'est en effet ce qu'a annoncé le porte-parole du Cercle Pol Van Den Driessche.

"On n'est vraiment pas sûrs que le Sporting a eu recours à tous les moyens pour que la pelouse soit praticable", explique ce dernier. "Le règlement l'y obligeait pourtant. On a donc décidé d'alerter l'Union Belge. Un forfait nous paraît logique, vu que les autres clubs, dont le Cercle de Bruges, ont lourdement investi pour éviter pareille situation."

Le match avait été confirmé vendredi et encore samedi, avant que l'arbitre Gaetan Simon, jugeant le terrain impraticable, ne décide le report.

"On a fait le maximum", affirme de son côté le secrétaire-général du Sporting Pierre-Yves Hendrickx. "Pas moins de trente volontaires ont en effet été mis à contribution pour le déblayage..."

Il n'y a donc pas de soufflerie d'air chaud (la ville de Charleroi a refusé d'en installer une au Stade communal). "On avait commandé une bâche", précise encore Pierre-Yves Hendrickx. "Mais elle n'a été livrée que vendredi et n'était pas chauffante. On ne pouvait d'ailleurs de toute façon pas la poser sur une surface déjà enneigée..."

L'Union Belge fixera-t-elle une nouvelle date? Ou le Sporting sera-t-il sanctionné d'un score de forfait? Le sport d'abord, ou le règlement?

(CER)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés