Publicité
Publicité

Memorial Van Damme: "J'ai besoin de compétitions pour retrouver mon niveau"

La Sud-Africaine Caster Semenya sera l'un des grands noms au départ du 800m du Memorial Van Damme vendredi à Bruxelles. Championne du monde controversée à Berlin l'an dernier, l'athlète sud-africaine est revenue à la compétition après 11 mois d'inactivité, mais avoue "avoir besoin encore de compétitions pour retrouver un bon niveau" dans la perspective des jeux du Commonwealth en octobre prochain en Inde.

Dans l'attente des décisions relatives à sa féminité, Caster Semenya est restée longtemps inactive. Le 6 juillet, elle recevait enfin l'autorisation de courir, "et légalement dans la catégorie féminine", a précisé son agent, Jukka Harkonen mardi à Bruxelles. "Nous avons lu tant de choses à son sujet, tant de rumeurs... Nous voulons laisser ça derrière et se concentrer sur le futur".

Par la force des choses, Semenya ne se sent pas encore à son meilleur niveau. "Comparez cela à une auto qui est restée longtemps sans rouler. Il faut aussi changer l'huile", racontait son coach, Michael Seme. "Le corps et les muscles de Caster ont besoin de temps."

Caster Semenya a couru le week-end dernier à Berlin pour signer un chrono de 1:59.90 sur 800m, assez loin de son record, 1:55.45 lors de son titre mondial, à Berlin, précisément.

"L'objectif est de rester sous les 2:00.00", avoue la Sud-Africaine. "Je suis déjà contente de pouvoir à nouveau courir. J'essaie de me reconstruire et de m'améliorer. Je continue à travailler dur, mais j'ai besoin de compétitions pour retrouver mon niveau." (OSN)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés