Faute avouée serait-elle à moitié pardonnée?

Les confes­sions pu­bliques de "pé­cheurs re­pentants" ont tendance à se mul­ti­plier. Le der­nier adepte de l'autoflagellation té­lé­vi­sée est Lance Arm­strong.